•  
  •  
 

Philology Matters

Article Title

CONTINUITÉ DE L'ENSEIGNEMENT DES LANGUES ÉTRANGÈRES DANS LE SYSTÈME DE FORMATION CONTINUE - DÉFIS ET TÂCHES

Authors

Author #1

Abstract

Ces dernières années, il y a eu des changements positifs dans l'étude et l'enseignement des langues étrangères en Ouzbékistan. En application du décret présidentiel n ° 1875 du 10 décembre 2012 sur les mesures visant à améliorer encore le système d'apprentissage des langues étrangères, un certain nombre de décisions gouvernementales et d'actes juridiques normatifs des ministères et départements ont été adoptés. En particulier, la Résolution n ° 124 du Conseil des ministres du 8 mai 2013 a approuvé les normes éducatives nationales du système de formation continue. La création de ce document était basée sur le CECR - Compétence européenne commune pour l'apprentissage des langues étrangères, largement utilisé en Europe. Cette norme définit des niveaux de A1 à S1 pour toutes les étapes du système de formation continue. Cela fait 8 ans, de nouvelles réformes ont eu lieu dans le système éducatif de l'Ouzbékistan, la loi sur l'éducation a été adoptée dans une nouvelle édition, une norme pour les enfants âgés de 6 à 7 ans a été introduite dans le système d'éducation préscolaire, l'enseignement secondaire général a été fixé à 11 ans, l'enseignement secondaire spécial de 3 ans est réduit à 2 ans, des écoles professionnelles de 2 ans ont été créées. Des formations à temps partiel, du soir et à distance ont été introduites dans le système d'enseignement supérieur. En même temps, il existe un certain nombre de difficultés à maîtriser les normes éducatives de l'État, les programmes, les manuels et les manuels basés sur eux par les étudiants, la répétition des sujets, la continuité entre les étapes de l'éducation, le manque de continuité entre les sujets et les compétences vocales. Le fait que les manuels en cours ne fonent pas une suite logique les uns aux autres et qu’ils sont devenus trop complexes dans une classe ou simplifiés dans une autre, pose également des problèmes chez les apprenants et les enseignants des langues. Parmi eux on note que le manuel d’anglais de 4e année «Kids’ English 4» du point de contenu et de niveau de difficulté ne fait pas une suite logique au manuel actuel d’anglais de 5e année «New Fly High 5». Mêmes si les manuels des niveaux 10 et 11 sont adaptés aux besoins d’aujourd’hui, les connaissances et les compétences exigées pour ces niveaux ne sont pas acquises dans les années de 6 à 9. Du point de vue de niveaux, on observe des difficultés chez les élèves dans la réalisation des exigences de niveau A1 de connaissances, d’acquis et de pratiques desitinés pour les primaires. Dans cet article nous essayons d’analyser et proposer les voies de résolution des problèmes posés ci-dessus.